Cinéma Musique

Le retour explosif de Nekfeu

Depuis la sortie de son album Cyborg il y a deux ans, le rappeur n’avait annoncé aucun retour avec un album solo. Adepte des surprises, ce jeudi 6 juin 2019, Nekfeu présentait son documentaire intitulé Les étoiles vagabondes et son album éponyme au cinéma lors d’une séance unique en France, Maroc, Belgique, Luxembourg et Canada.

Au total, se sont 100 000 spectateurs qui se sont réunis ce jeudi soir pour assister au retour spectaculaire de l’artiste. Des séances supplémentaires ont dû être ajoutées dans certaines villes pour assurer la projection. Avec autant d’entrées en une seule séance, Nekfeu bat les records et enfonce les portes du monde du cinéma avec une révérence : le documentaire musical se place numéro un du box office devant les blockbusters américains comme X-men : Dark Pohenix notamment.

Avant même la sortie physique de l’album, « les étoiles vagabondes » est devenu l’album le plus écouté en 24h sur les plateformes de streaming musical selon Deezer. Sur le site Genius France, l’album est classé numéro un mondial et sur Apple Music ce sont dix huit titres de l’album qui se classent dans les vingts titres les plus écoutés en France. En quelques jours, Nekfeu a conquis son public comme l’indique déjà les premiers chiffres de vente de l’album : 25000 exemplaires ce sont écoulés (streaming et digital uniquement) en quelques jours alors que l’album physique ne sortira que le 14 juin prochain.

Suite à un tel succès, l’artiste a posté sur Instagram « On vient d’avoir les chiffres pour le film, ça m’a giflé…Hier soir on était + de 100000 réunis.. pour une seule séance.. je sais pas quoi dire, va falloir exprimer ça sur scène!! ‬‪merci. » qui témoigne donc d’une inévitable tournée au bonheur de son public qui semble déjà être déchaîné. Cinq jours après la projection, le rappeur a interprété son titre cheum devant son public suisse qui chantait déjà les paroles de son nouveau morceau.

Après deux ans d’absence qu’il justifie dans son documentaire par un passage à vide et un besoin de retourner « aux sources », Nekfeu signe un retour époustouflant avec un public qui ne semble pas l’avoir oublié. Celui qu’on surnomme le fennec, vient de renaître de ses cendres tel un phœnix.

Ce qu’on en pense : un album et un documentaire sensibles qui nous permettent de renouer le lien avec un artiste que nous avons longtemps attendu. Aux premières impressions, c’est comme si l’artiste nous dévoilait son propre journal intime au grand jour. Retour impressionant et innatendu réussi pour le rappeur malgré une préférence pour l’album Cyborg. À écouter absolument !

Photo de Kmeron sur Flickr, protégée par Licence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s